Pendjikent – Samarkand

Mini étape pour rejoindre ma mère a Samarkand, j’ai effectué ce trajet en une paire d’heure à peine. Après avoir passé la frontière ouzbek (sans encombre) au lever du soleil je suis arrivé avant 9h à Samarkand. Y arrivé à vélo m’a permis d’en découvrir la réalité, si minutieusement cachée de la vue des touristes part les autorités. J’ai pu me perdre dans les petits quartiers populaires de la vieille ville, et de la ville russe. Une expérience que je recommande à tous ceux qui visitent Samarkand et qui s’interrogent sur l’étrange isolement des monuments historiques, il y a une vraie ville derrière les murs, et elle possède, elle aussi, plus d’un trésor!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *