Paris – Nogent sur Vernisson

Nous voilà en route pour une fête de famille, quoi de mieux avant un week-end de gueuleton familiale qu’une bonne sortie vélo? Nous attaquons par une belle descente vers Mennecy, pour sortir vite de l’île France et apprécier la campagne. Jusqu’à la sortie de l’Essonne, il semble y avoir encore un peu de vie, un peu de circulation, quelques RER. La traversée du Loiret par un samedi d’aout se révèle presque glauque. Nous traversons des villages fantômes : commerces fermés pour congés d’été ou fermeture définitive, maisons en ventes, volets fermés et pas une âme qui vive si ce n’est quelques personnes âgées. Il nous est impossible de prendre une pause dans une boulangerie ou un café, même pas un PMU ouvert! Le soleil cogne fort, nous regrettons la fraîcheur de nos récentes vacances en arctique… Globalement la route est plate, sans difficultés. Le paysage est fait de champs entrecoupés de villages en pierre, mignons mais désert. Nous arrivons à Montargis, petite ville qui nous semble tellement vivante et bien plus mignonne que l’on aurait pu l’imaginée. Nous poursuivons la route le long du Loing. Notre pause déjeuner est bien sympathique à l’auberge de Conflans. Nous prenons des forces pour les derniers kilomètres qui nous mènent chez la tante à Nogent sur Vernisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *