Turda – Sibiu


Encore un gardien d’hotel intrigué par notre voyage. Après quelques échanges avec lui en roumain, nous voilà donc sur la route 1. Le temps est couvert, nous nous retrouvons dans la brume au milieu des chauffards roumains. Le roumain ne peut pas ralentir, il double quoi qu’il arrive. A teius nous avalons quelques cookies avant de prendre la route 14B vers Blaj. La menace se transforme en crachin puis en vrai pluie. Nous nous réfugions sous un abri bus pour laisser passer l’averse. A la première éclaircit, nous filons à nouveau à travers la campagne. Soyons joueur, il y a un raccourcit possible. Notre carte indique que c’est un sentier mais il semble bitumé. Il n’y a pas de bitume longtemps et il y a même plusieurs sentiers. Grâce aux indications des bergers nous choisissons le bon chemin. Le sentier ombragé nous semble sympathique et cette petite randonnée plus agréable que celle de la veille. Nous reprenons la route à la recherche d’un restaurant où nous mangeons un porc pané façon parisienne. Il faut venir jusqu’ici pour découvrir cet échec de la gastronomie francaise ! Il reste une quinzaine de kilomètres pour atteindre Sibiu. Nous arrivons en même temps que la pluie et par hasard le jour d’une course cycliste.

Une pensée sur “Turda – Sibiu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *