Kars – Ahalcihe

IMG_2087compr

IMG_2123compr

IMG_2156compr

IMG_2211compr

Aujourd’hui c’est finalement arrivé: le combo orage et creuvaison. Mais commençons par le départ.
il se fait avec le lever du soleil c’est à dire a 5h (et oui je suis très à l’est). Évitant la grande route, je contourne l’impressionnant chateau de Kars puis longe une petite rivière sur 10km, là, sans prévenir le goudron s’arrète. La piste qui s’ouvre a moi est néanmoins impeccable, je choisie donc de rouler, au ralenti tout de même, jusqu’à rejoindre la route d’Ardahan. Une de plus que la Turquie est entrain de transformer en autoroute et une de plus qui est déjà totalement déserte. Après un premier col à 2200m les panneaux commencent à indiquer la frontière, mais le col suivant est bien pire:2500m et une route très raide. Assaillie par des bestioles des plus étranges et vraissemblablement des plus piquantes je ne peux même pas vraiment me réjouir une fois arrivé en haut: je commence la descente. 500m plus loin: route en travaux, plus de goudron mais les bestioles sont toujours là et il est inconcevable de descendre de vélo pour le moment: ça secoue, je poursuit, tenant le guidon d’une main, chassant les bestioles de l’autre. Je finie par retrouver un goudron extremement mauvais et descend le reste du col les mains crispées sur les freins et slalomant enre les trous.. La conséquence inévitable ne se fait pas attendre et alors qu’un jolie cumulonimbus commence à s’énerver au dessus de moi mon pneu avant se dégonfle lentement. La pluie commence au moment où je suis contraint de m’arreter… Une station service est annoncée à 800m: coup de chancde. Je répare, j’attend que l’orage passe et c’est repartie vers la géorgie! Arrivé à l’hotel le gérant insiste pour m’offrir une vodka, je fini par réussir à ne prendre qu’une bière, Demain dernière étape!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *