Mery – Grenoble

Dernière étape, qui commence par un agréable petit déjeuner en terrasse. Nous quittons Mery en direction des hauteurs de Chambéry, la route est ombragée et agréable. Après une longue hésitation sur la route à suivre pour rejoindre Grenoble, nous avons choisis de traverser la Chartreuse. La route monte en pente douce sur des kilomètres, le bitume devient horrible et le soleil cogne fort. Heureusement le décor est à la hauteur de nos espoirs. Nous nous arrêtons affamés pour un pique-nique avant de savourer une longue descente vers Les Echelles. Nous poursuivons vers Saint-Laurent-du-Pont, avant d’attaquer le dernier col du séjour et surement le plus facile. Le col de la Placette est suivi d’une descente vers Voreppe. Le Vercors apparaît face à nous au moment où nous empruntons un itinéraire cyclable « Grenoble par digue » que nous perdons assez vite, faute d’indication. Les petites routes à travers les champs de maïs se suivent et se ressemblent jusqu’au bitume tout neuf d’une piste longeant un tram. Retour à la ville par St-Egreve, et c’est au tour de la gare de Grenoble de faire son apparition au bout de la route. Démonter les vélos, maudir la SNCF de nous imposer de trimballer une housse, se noyer dans la foule du dimanche soir : râler en bons parisiens qui rentrent chez eux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *