Valladolid – Madrid

coca

Segovie

col 1880

madrid sol

Ma dernière journée commence par la sortie de Valladolid, pour laquelle il me suffit de suivre une piste cyclable ce qui est bien agréable. La suite de la matinée se fait sur un faux plat montant ponctué de jolies passages à travers des forêts de pins, mais globalement assez monotone. Vers 11h je prend ma première pause dans le village de Coca, ou se dresse un beau château fort. Je reprend ensuite ma traversé du territoire agricole qui me sépare de Segovie. C’est à une vingtaine de kilomètres de celle-ci que j aperçois ce qui m’attend pour l’après midi : un mur continu de montagnes couvertes de neige apparaît à l’horizon, ma route se dirige droit dessus.
Au pied du murs la ville de Segovie est magnifique, j’en vois l’aqueduc romain et plusieurs monastères, églises et château et j’y prend ma pause déjeuner, regrettant un peu de ne pouvoir rester plus longtemps.
A la sortie de la ville c’est simple : 28km tu monte, 20km tu descend, et te voilà en banlieue de Madrid.
Les 15 premiers kilomètres de monter sont assez facile car la pente s’interrompt régulièrement au profit d’un plat, voir d’une mini descente. Les 10 suivant c’est une autre affaire, la pente est raide et ininterrompue. Je monte donc à travers une foret de haut pins, et la neige devient progressivement omniprésente. En haut, je me retrouve au pied des pistes d’une station de ski fréquentée par de nombreux madrilène.
la vue sur la plaine de Madrid est à couper le souffle (fort heureusement en ce qui me concerne ça faisait un moment que j’étais à bout de souffle). La descente me sors de l’hiver, je rejoins, à 50km/h les 17° printaniers de la capitale espagnole. Me voici arrivé à destination, fatigué mais entièrement satisfait de mon voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *