Pau – Pamplune

st jean pied de port

basque

col 1400

Apres le massif central, les pyrénées! Aujourd’hui je traverse la frontiere franco espagnole et comme toujours qui dit frontiere dit grosse montée! La matin les montagnes se font attendres: la sortie de pau, en heure de pointe est tres desagreable, je passe ensuite mourenx, un grand ensemble glauquissime dont le nom est d’ailleurs evocateur… les premieres collines commencent alors, je monte ainsi tranquilement jusque a navarrenx, qui n’est rien de moins que la capitale mondiale de la peche au saumon, a coté l atlantique nord est ridicule, si si je vous assure, qui n’a d’ailleurs jamais entendu parlé du saumon basque?
Je passe donc cette etape touristique incontournable et poursuit ma route a travers le pays basques, dont les maisons blanches au toit de tuile illuminent le payasage pré-Pyrénéen. Mais ce paysage pré-montagnard ne s’éternise pas, peu apres ma pause dejeuner a st-jean pied de port, j’attaque les choses serieuses: plus de 25 km de montée sans interruption m’amènent d’une part en espagne et d’autre part a 1060m de haut. Au cours de cette ascension qui me prend pas loin de 2h je retrouve les pelerins de st jacques, dont je m’etais éloigné depuis conques et surtout la neige, qui est ici abondante! La route du col longe par ailleurs un jolie torrent de montagne, et la vue d’en haut est bien sur splendide. La descente en revanche est … particulierement frustrante … Elle est en effet découpée en de multiples petites descentes interompues par des remontées pas si petites. Le morale, comme le physique en prennent un coup… Les 20 derniers kilometres sont plus calme, ils longent une riviere qui descent vers pamplune, j y croise d’ailleurs d’inombrables cyclistes. l’entrée dans la ville est abominable, mais le centre ville, vibrant d’une agitation espagnole en opposition complete avec les villes desertées que je traversait ces dernier jours vaut bien la peine de franchir un petit col de rien dutout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *