Le Puy en Velay – Conques

le puy en velay

estaing

Aubrac
Pour une première journée complète, celle ci n’a pas été facile! Des la sortie du Puy en Velay, j attaque une monté d’une vingtaine de kilomètre, qui m’amène à 1200 m d’altitude. Je redescend ensuite dans les gorges de l’Allier, passant au niveau de Saint privat d’Allier, un magnifique village accroché à la falaise. Les gorges sont belle mais je n’y reste pas longtemps et il faut remonter de l’autre coté. J entre ainsi dans le pays du gevaudan et de sa bête. Pensant la montée terminée je prend une pause à Saulgue dont j’admire la collégiale, seulement voilà la petite descente à l’entrée du village était un leurre, et si tôt reparti je reprend mon ascension la ou je l avais laissée pour la terminer au col de la croix fau, à 1300m de haut. A cette altitude la route est bien sûr entourée de neige, le paysage est magnifique et la descente qui suit bien agréable!
Traversant encore quelques beaux villages médiévaux, je monte (encore…) apres dejeuné sur le plateau d’aubrac. Bon entendons nous niveau plat c’est pas Saclay, mais fort heureusement niveau paysage non plus: je parcours des kilomètres a travers une terre sauvage, tachetée de neige dont le vent à chasser toute végétation plus haute qu’un brin. La route est petite et peu circulée , c est l’extase. Bien sur le plateau à une fin : pour le quitter il faut monter le col d’aubrac, qui culmine à 1350m, les taches neigeuses se regroupent et je croise plus de skieur que de vélo mais la encore je suis loin d avoir froid. Le col passé je redescend dans la vallée du lot, que je longe (dans le sens de la descente!) sur 15km avant de bifurquer, donc monter de nouveau. J’arrive finalement a Conques en longeant un des affluents du Lot, longue journée mais que de merveille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *