Palmanova – Venise

Etant arrivée à Villa-Vicentina, à quelques kilomètres de Palmanova un dimanche, il m’avait été impossible de trouver un magasin ouverts, si bien que je suis partis de mon hôtel sans petit déjeuner. J’ai alors parcourus 40km sur une route fréquentée et monotone, dans un paysage plat et brumeux. Vous l’aurez compris, il n’y a bien que l’excitation tenant à l’arrivée à Venise qui me tienne sur le vélo. Prenant une pause petit déjeuner vers la ville de Latisana, je bifurque vers la pointe extérieur de la lagune de Venise. Le paysage reste toujours aussi monotone et seul les quelques gouttes de pluie et le décompte que je tiens avant l’arrivée finale me tiennent à l’abri de l’ennuie. C’est donc avec soulagement que j’arrive à Punta-Sabbadio vers midi. De là je prend un Vaporetto pour Burano, puis un autre pour Murano et Enfin Venise. Les charmes de chacune des trois îles/cité me font rapidement oublié l’ennuie de la route du matin! Mon voyage se termine ainsi dans la plus belle ville de l’adriatique, où je trouve un draps pour envelopper rapidement mon vélo avant de prendre le train pour Paris: retour à la maison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *