Pazardzik – Simitli

bulgarietrain gorgeDernière étape 100% Bulgare et première de montagne. Nous attaquons par une route qui s’enfonce dans des gorges et suit une ligne de train qui nous surprend. Etrangement, les rails nous semblent bien proches, espacés d’environ 50 centimètres. Nous arrivons ainsi à Velingrad, soit comment perdre une heure a la moitié de l’ascension. Pas de panneaux, des pavés, une crevaison et des bulgares qui ne parlent pas anglais. Nous trouvons finalement la bonne route et 17km plus tard le sommet. Après Jundola, une belle descente nous remonte le moral. Pause cookies dans une station service, déjeuner à Razlog. La route est magnifique, nous terminons par une descente infernale. La chaleur de l’après-midi nous donne la sensation de dévaler la pente tel des saucisses sur un barbeucue. Pour une fois on trouve l’hotel du premier coup, mais personne ne parle anglais dans ce coin reculé du monde. La femme qui nous acceuille s’acharne a parler bulgare malgré notre incompréhension et prendra finalement le joker « coup de fil a un ami » pour traduire room puis restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *