Moldova noue – Vidin

235km… l’étape promettait d’être très longue aussi, après une bonne nuit de sommeil le départ se fait à l’aube.
La route longe le Danube à travers les « portes de fer », des gorges abruptes à l’échelle du plus grand fleuve d’Europe. J’ai la plupart du temps le vent dans le dos et si la route remonte parfois les parois des gorges pour desservir un village plus en retrait elle demeure la plupart du temps à plat; Je progresse donc très vite. Le paysage de falaise est ponctué par des châteaux forts, des monuments et monastère érigé le long du fleuve, c’est une vrai partie de plaisir et un régal pour les yeux. Après une première pause a Orsova je change de rive et de pays : je fait de nouveau une petite incursion en Serbie.
Longeant toujours le fleuve je roule vers Negotin. Une erreur de kilométrage entre les deux pays me donne de faux espoirs et la ville est finalement 20km plus loin que ce qui m’avait été indiqué en Roumanie. A quelques kilomètre de la ville je décide de plus de suivre un itinéraire cyclable qui m’est indiqué pour rejoindre le centre ville, les premières indications sont excellente mais disparaissent soudainement et je tourne un peu dans les faubourgs avant de retrouver mon chemin. Ce n’est finalement que vers 14h et très affamé que j’arrive à Negotin. La ville est petite mais mignonne et je m’y arrète pour déjeuner dans un petit restaurant avant de poursuivre ma route sous un ciel toujours radieux vers la Bulgarie. Je passe la frontière et rejoint une dernière fois le Danube au niveau de Vidin. Après un tour rapide dans la ville je rejoint la gare et embarque pour Sofia ou je dois passer la nuit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *