Amfipolis – Thessalonique

Après une assez mauvaise nuit dans un hotel étrange (en souterrain et sans réceptionniste…) je repart dés que le soleil se lève. J’entame aujourd’hui la seconde partie de mon voyage : quatre jours de mer et de soleil en Grèce !
La route longe la côte sauvage de la Calchycide, les petite montagnes et falaise de bord de mer me rappel le sud de la France et j’en suis enchanté! les kilomètre défile sans que je ne m’en rende compte et je rejoins Lerissos, ou je bifurque pour rejoindre Ouranopolis : la porte d’entrée du Mont Athos. Après une petite heure de plage j’y empreinte un bateau qui me fait faire le tour de cette presque île sacrée interdite d’accès. Les monastère colorés et grandiose surgissent des falaise et s’accrochent au montagnes, tout est magnifique et je savoure cette pause plus qu’aucune autre.

De retour a Ouranopoli je déjeune sur le port puis reprend le vélo afin de traversé la Calchycide. La route passe a travers les montagnes et offre de magnifique panorama sur cette région de presqu’iles. Le paysage est magnifiques mais il est aussi très chaud, pas facile et sauvage si bien que mes réserve d’eau s’épuise a rapidement et je suis totalement a sec depuis plusieurs kilomètre lorsque je trouve enfin une station service providentielle pour acheter une bouteille d’eau!
Réhydraté, je poursuit ma route et rejoins la banlieu de thessalonique peu avant le coucher du soleil. L’entrée dans la ville est longue et la circulation est particulièrement chaotique et je suis épuisé lorsque j’arrive enfin à mon hôtel en centre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *